French Translation I (Distance Education) W18 (FREN*2500) | College of Arts

French Translation I (Distance Education) W18 (FREN*2500)

Code and section: FREN*2500*DE

Term: Winter 2018

Instructor: D. Cornelio

Details

Course Description

This course provides an introduction to the art and techniques of French-English translation.

Learning Outcomes

By the end of the course, the learner should be able to:

  • évaluer les points forts et les points faibles d'une traduction automatique
  • identifier et appliquer les techniques de traduction suivantes, la transposition, la modulation, l'équivalence, l'adaptation, l'emprunt, et le calque, ainsi que tout le vocabulaire de la traductologie présenté
  • appliquer les bonnes techniques pour la traduction littéraire et culturelle
  • parler en général des possibilités de TAO et TA
  • comprendre les particularités de la traduction dans le domaine audiovisuel
  • identifier les unités de traduction dans une phrase en français ou en anglais
  • traduire des phrases et des textes en tenant compte des différences de structure et de préférence du français et de l'anglais.

Course Topics

  • les préférences du français et de l'anglais
  • les unités de traduction
  • les opérations de la traduction
  • la traduction par l’équivalence
  • la traduction par l’adaptation
  • la traduction des verbes
  • la traduction des noms
  • les pièges à éviter
  • traduire la culture

Additional Requirements

Prerequisite(s): FREN*1300 or FREN*2030

Assessment

TBA

 

Please visit the OpenEd website for more information about the course.

More information about the courses can be found in the Undergraduate Calendar

LAND ACKNOWLEDGEMENT
The University of Guelph resides on the land of the Between the Lakes Treaty No. 3, the territory of the Mississaugas of the Credit. This land is part of the Dish with One Spoon, a covenant between Indigenous nations to live peaceably on the territories of the Great Lakes region. We recognize that today this gathering place is home to many First Nations, Inuit and Métis peoples and acknowledging them reminds us of our collective responsibility to the land where we learn, live and work.