Débouchés et témoignages | College of Arts

Débouchés et témoignages

Débouchés

La maîtrise en Études Françaises sert de tremplin vers une variété de carrières enrichissantes. Certain·e·s vont se lancer dans le monde professionnel, et d’autres continueront leurs études.  

Quelques exemples de secteurs et d’emplois : 

  • Les services gouvernementaux 
  • L'enseignement 
  • La gestion et le commerce 
  • Le tourisme 
  • Les affaires internationales  

 

Certain.e.s étudiant.es continuent leurs études afin d’obtenir : 

  • Le BEd, baccalauréat en enseignement 
  • Le JD, le Juris Doctor 
  • Le doctorat ou PhD 
  • Une autre maîtrise dans un autre domaine 

 

Témoignages

Deux de nos étudiant·e·s de la cohorte 2019 ont été présentés sur la page des études supérieures de l'Université : 

Annabelle-Ashley Malvoisin, MA 2019

Jordon Bell, MA 2019

 

Katie Taylor, MA 2020 

J’ai décidé de faire cette maîtrise parce que j’aimerais devenir enseignante du français et des sciences. La maîtrise me donne l’occasion de pratiquer mon français ainsi que de développer ma capacité comme assistante d’enseignement. J’ai déjà appris beaucoup de ce programme et j’ai hâte pour les défis à venir.  

Taylor Boreland, MA 2018 

I completed my BA and my MA in French at the University of Guelph. During my MA, I had plenty of amazing opportunities that helped shape me as a student, an academic and as an aspiring professor. I had the pleasure of completing a TAship teaching language seminars and I got to work with some of the most encouraging and supportive professors I have ever met - the whole department is one big family. I also had the opportunity to complete an internship at an international language program in France (CILEC). I was an assistant teacher to FLE (français comme langue étrangère) students and got to carry out data collection that is inspiring current research. Throughout my experiences during my masters, I came to realize my love for second language pedagogy and the learning of languages. 

Olivia (Gile) Medeiros, MA 2014 

La maîtrise en français a contribué au développement d’habiletés de gestion de travail, de recherche, d’analyse et d’application qui ont été plus tard raffinés par mes études en droit. Grâce à ma formation, je me sens bien équipée pour travailler sur des dossiers complexes, sensibles (souvent urgents !) en français comme en anglais. 

Megan Brazeau, MA 2013 

J’ai redécouvert mon amour pour la langue française lors des cours de littérature québécoise. C’était pendant ma troisième année de mon baccalauréat en psychologie que j’ai décidé d’ajouter une deuxième majeure, celle des études françaises, comme objectif. Mon amour pour les études et la langue ne se sont pas arrêtés là et le programme de maîtrise en études françaises était un choix naturel pour moi. J’avais l’occasion d’explorer en plus de profondeur mon amour pour la littérature et de nouveaux intérêts, tel que la linguistique. 

 

Témoignages de stage

 

Kristen O’Donnell, MA 2016 
Stagiaire au CIREFE (Centre International Rennais d’Étude de Français Pour Étranger) 

En 2016, j’étais stagiaire au CIREFE, le centre international rennais d’étude de français pour étranger. C’est le plus grand centre universitaire d’enseignement du FLE de Bretagne. Au CIREFE, j’avais l'occasion d’aider avec la préparation d’un colloque international, et aussi d'y assister. De plus, j’ai observé des cours de FLE, participé à des excursions culturelles dans la région de Bretagne et suivi des cours pour des professeurs de FLE. Ce stage m’a donné l'occasion de faire la connaissance de plusieurs enseignants et apprenants du français et de rechercher différentes perspectives d'apprentissage de la langue.  

Karine Brière, MA 2014 
Coordinatrice d’activités jeunesse FLS au Maroc 

Puisque je suis d’origine québécoise, j’ai décidé de faire l’expérience d’une culture francophone entièrement différente pour mon stage. J’ai donc passé un mois au Maroc avec un groupe de Français pour coordonner des activités d’apprentissage en FLS pour des jeunes de 5-10 ans. J’avais la responsabilité de monter des pièces de théâtre avec les jeunes pour qu’ils les présentent dans un spectacle final après quelques semaines de pratique. Entre nos sessions avec les enfants, j’ai mené des soirées de conversation en français auprès de marocains qui voulaient améliorer leurs compétences linguistiques. Tous les animateurs ont également profité de l’occasion pour faire un peu de tourisme et, surtout, pour manger beaucoup de nourriture marocaine ! 

Julia Scott, MA 2009 
Stagiaire à l’Université Lumière Lyon II 

J’étais stagiaire à l’Université Lumière Lyon II à Lyon, France.  Pendant une semaine, j’ai collaboré avec les responsables des étudiants étrangers hors de l’Europe dans la Division des Relations Internationales.  Nous avons organisé une orientation pour un groupe d’étudiants canadiens (du programme Ontario-Rhône-Alpes) qui sont arrivés en France pour participer à un séjour d’échange pendant le semestre d’hiver. Avec l’aide d’une étudiante lyonnaise, j’ai fait découvrir la ville de Lyon aux étudiants canadiens.  Nous avons fait une promenade à pied dans la ville, une visite guidée des traboules du vieux Lyon, une visite de l’amphithéâtre romain et de la basilique de Fourvière entre autres.  De plus, nous avons profité de cette ville « gastronomique » en mangeant dans un « bouchon lyonnais » (un restaurant dédié aux spécialités lyonnaises). 

Jordie Smits, MA 2007 
Stagiaire à l’école secondaire Confédération à Welland, Ontario 

Le stage que j’ai fait à l’école secondaire Confédération à Welland était une expérience extrêmement satisfaisante !  J’ai appris plein de choses à propos de l’enseignement du français langue seconde et j’ai rencontré des mentors gentils et serviables.  C’était une excellente occasion de travailler dans un environnement où j’ai découvert la culture francophone en Ontario. Je vous conseille de participer à un stage expérientiel.  Vous ne le regretterez pas!  

LAND ACKNOWLEDGEMENT
The University of Guelph resides on the land of the Between the Lakes Treaty No. 3, the territory of the Mississaugas of the Credit. This land is part of the Dish with One Spoon, a covenant between Indigenous nations to live peaceably on the territories of the Great Lakes region. We recognize that today this gathering place is home to many First Nations, Inuit and Métis peoples and acknowledging them reminds us of our collective responsibility to the land where we learn, live and work.